Premiers travaux

Les fondations

La cave et la dalle

Questions d'air et d'eaux

Une maison en bois

L'intérieur

Les à côtés

Actualité

Un peu de technique




Cliquer sur les tulipes pour remonter en haut de page

Une maison éco-bio à Marseille !

                              Les à-côtés

Le mur des voisins - la cabane à outils et les premières toilettes sèches - le mur du garage - Le portail d'entrée
 
 

Le 29 novembre, pendant que les maçons creusent les fondations, les voisins élèvent un mur de séparation pour qu'on ne les zieute pas en train de se dorer au soleil au bord de leur piscine. Nous ça ne nous dérange pas, et on demandera à leur maçon de couvrir le haut du mur de tuiles romanes à la provençale, pour que ça fasse plus jôli...

On a décidé de planter une treille le long de ce mur, histoire de l'habiller utile et bon...

 
 

La cabane à outils

Nous avons une première maison en bois : Philippe a démonté la cabane qui était dans le jardin de Marcel et Colette et nous avons profité des bras d'Olivier, de Gaël et de Yann pour la transporter en pièces détachées sur le terrain. Ensuite on l'a remontée sur place. Il a juste fallu remplacer les bardeaux qui n'ont pas résisté au démontage.

Ensuite, encore un peu de broyage de végétaux pour le compost et nous pourrons prendre l'apéro avec les Andrés !

 

Depuis que nous avons décidé de faire une cave,
on a modifié la destination de la cabane à outils :
elle servira aussi à des toilettes sèches,
notamment pendant la construction:

Le 9 avril, juste avant que les charpentiers n'arrivent,
ces toilettes là sont terminées, et le bac à compost destiné à recevoir
les précieuses matières aussi.

En août, les toilettes sèches à l'intérieur de la maison seront aussi opérationnelles (voir page l'intérieur)

 

 
Le mur du garage

 

Le 13 décembre, une fois la dalle de la cuisine terminée, les maçons ont commencé les appuis du garage : tracé au sol et coulage des fondations du mur et des plots.  En fait ce ne sera pas un garage mais seulement un abri pour les voitures : un toit et un mur pignon.

 
Les jours suivants le mur montera, rang de cairons sur rang de cairons (en français on dit "parpaings" ou "agglos").

 

 

 

 

 

 

 

Janvier - février 2007 : Grands travaux collectifs à l'entrée du haut de la campagne : le portail automatique, permet à toutes les maisons de n'avoir, en guise de clôture, que des haies vives .